Skip directly to content

Ce que la stratégie signifie pour un avenir en santé

Lutte contre la consommation d’alcool par des mineurs
Photo of four young adults sitting in a booth responsibly enjoying a drink.

Les enfants qui commencent à consommer de l’alcool avant l’âge de 15 ans sont quatre fois plus susceptibles que les autres d’acquérir une dépendance à l’alcool plus tard dans leur vie. En nous attaquant au problème dès aujourd’hui, nous aiderons nos jeunes à bâtir un avenir plus réussi.

Imposant des amendes qui peuvent atteindre 5 000 $, le Manitoba a déjà des pénalités parmi les plus dures au Canada pour la vente et le service de boissons alcoolisées à des mineurs. Notre nouvelle stratégie vise une gamme plus étendue de causes fondamentales et transmet clairement le message que la consommation d’alcool par les mineurs est un problème grave.

 

Lutte contre l’utilisation de fausses pièces d’identité

En 2012, les jeunes adultes devront présenter une carte-photo d’identité valide :

  • permis de conduire du Manitoba ;
  • permis de conduire Plus du Manitoba ;
  • carte d’identité du Manitoba ;
  • carte d’identité Plus du Manitoba ;
  • passeport ; ou
  • deux pièces d’identité valides délivrées par le gouvernement, dont une doit inclure votre photo.

 

Pénaliser les personnes qui contribuent au problème

En plus d’imposer des amendes importantes pour le service de boissons alcoolisées à des mineurs, le Manitoba s’attaque aux adultes qui aident ou encouragent les mineurs à consommer de l’alcool.

  • Il est illégal pour un adulte de remettre sa pièce d’identité à un mineur pour permettre à ce dernier d’acheter de l’alcool.
  • Une audience de la Commission des licences est désormais automatique chaque fois qu’un titulaire de licence commet une infraction à la loi visant des mineurs et à l’alcool.

 

Resserrer les lois

Des modifications au libellé de certaines mesures législatives accroîtront la capacité des organismes chargés de l’application de la loi de confirmer l’intention des lois concernant les boissons alcooliques et les mineurs. Par exemple, les policiers et les inspecteurs ne sont plus obligés de voir une personne mineure consommer de l’alcool avant d’intervenir dans un établissement visé par une licence ou un événement visé par un permis. Il est suffisant de constater que la personne mineure est en possession d’une boisson alcoolisée dans des locaux visés par une licence ou un événement visé par un permis.

 

Produits ayant une très forte teneur en alcool

Pour décourager la surconsommation de tels produits, la Société des alcools veillera à ce que le prix de détail corresponde au degré alcoolique en volume.

 

Éducation du public

La Société des alcools adopte des mesures additionnelles pour favoriser des attitudes saines, tant chez les parents que chez les jeunes.

  • Le programme Soyez l’influence, la campagne de pointe de la Société pour l’engagement et la responsabilité des parents, est étendue en collaboration avec les comités de parents et les centres communautaires.
  • Un nouveau programme de sensibilisation et d’intervention à l’intention des jeunes de 11 à 13 ans sera lancé par le ministère de la Vie saine, de la Jeunesse et des Aînés du Manitoba.
  • La Société facilitera les échanges entre MADD Canada et les commissions scolaires afin de promouvoir les initiatives visant la non-consommation d’alcool aux bals de fin d’études.