Skip directly to content

Ce que la stratégie signifie pour la collectivité

Photo of friends laughing at a pub holding a pint of beer.
Accroissement de la sécurité publique

Comme tout hôte raisonnable, le Manitoba veut offrir un environnement sécuritaire pour les familles, les amis et les visiteurs. Nous avons déjà les lois les plus strictes au Canada contre la conduite avec facultés affaiblies et le pourcentage le plus élevé d’inspecteurs par locaux visés par une licence. Aujourd’hui, nous nous concentrons davantage sur les questions émergentes et les problèmes liés à l’alcool les plus persistants.

 

Inspections plus fréquentes dans le centre-ville de Winnipeg

La Société des alcools du Manitoba est à la recherche d’un local convenable pour un nouveau bureau des inspections auxiliaire et elle a lancé un processus d’embauche d’inspecteurs supplémentaires en vue de rehausser sa présence dans le centre-ville de Winnipeg en 2012. Ces ressources aideront à établir des partenariats plus efficaces avec les forces policières et les établissements visés par une licence.

 

Répression des inconduites

Les amendes pour les personnes ayant consommé de l’alcool qui troublent l’ordre public sont plus de deux fois plus élevées pour atteindre 655,65 $, soit l’amende la plus élevée pour inconduite au Canada.

 

Responsabilités plus claires pour les propriétaires de bar

Les modifications apportées à la Loi sur la réglementation des alcools indiquent clairement que les propriétaires de bar sont responsables des actes commis par leurs clients, tant à l’extérieur de leurs locaux qu’à l’intérieur. Ils sont aussi responsables si leurs clients sont chahuteurs ou désordonnés dans le voisinage immédiat des locaux, comme sur le trottoir ou dans le terrain de stationnement.

 

Réaction plus rapide à un risque imminent

Si le titulaire d’une licence perd temporairement la maîtrise de son établissement en raison de gestes de violence, d’intoxication excessive ou du nombre excessif de personnes présentes, les inspecteurs de la Société des alcools et les forces policières peuvent fermer immédiatement l’établissement pendant une période maximale de 12 heures.

 

Formation obligatoire inscrite dans la loi

Serving It Safe — Le programme manitobain obligatoire de formation sur le service axé sur une consommation responsable pour les propriétaires de bar, les gérants, les barmans, les responsables de la sécurité et les serveurs est passé d’un règlement à une exigence établie par la loi. Cette modification reconnaît de manière permanente l’importance de la formation obligatoire.

 

Mesures de sécurité proactives

La Société des alcools est désormais en mesure de procéder à une évaluation de la sécurité d’un établissement visé par une licence chaque fois qu’elle prend connaissance d’une préoccupation en matière de sécurité. Aux termes des règlements antérieurs, la Société ne pouvait procéder à une évaluation que si un acte de violence entraînait des blessures ou le décès d’une personne.

La Société peut également ordonner des modifications particulières à apporter aux dispositifs de sécurité tels que les détecteurs de métal, les caméras de surveillance et le matériel de balayage des pièces d’identité. De telles modifications pourraient comprendre l’exigence de protéger la vie privée des clients et des employés.

La Société a installé dans tous les magasins d’alcools des défibrillateurs portatifs et a formé le personnel à les utiliser de manière appropriée.

 

Mandat social renforcé pour la Société des alcools

La Société des alcools est un chef de file des régies d’alcool pour les programmes de responsabilité sociale. Désormais, son mandat dans le domaine est inscrit dans la loi, en vertu des modifications apportées à la Loi sur la réglementation des alcools.

Pour concrétiser son engagement renouvelé en faveur de la responsabilité sociale, la Société des alcools a commencé à vendre des boissons non alcoolisées dans ses magasins d’alcools et elle explore la vente de bons de taxi.

La Société poursuit également sa campagne primée sur l’ETCAF (ensemble des troubles causés par l’alcoolisme fœtal), intitulée Enceinte sans alcool, et elle procédera à une analyse des répercussions de la consommation des mélanges de boissons énergisantes avec de l’alcool.